L’hyper- communication a tué la 5G

jeu, 11. avr. 2019

Dans le doute mieux vaut s’abstenir. Le Conseil d’Etat vaudois a bien intégré l’adage populaire. Face au scepticisme ambiant lié à la crainte de la 5G, le canton de Vaud a donné un coup de frein aux antennes. Même si la ministre libérale-radicale Jacqueline de Quattro a fait, mardi matin devant le Grand Conseil, un parallèle entre sa décision et le moratoire, en vigueur depuis 2011, sur le gaz de schiste. Le Gouvernement est revenu, via une «note à la presse», quelques heures plus tard. Il indique qu’il y aura une pause dans les procédures, mais ce n’est pas pour autant un moratoire. Concrètement, aucune antenne utilisant la nouvelle technologie de la 5G ne poussera dans le canton de Vaud jusqu’à la publication du rapport de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Ce dernier étudie…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Trois regards sur les violences faites aux femmes

CONFÉRENCE CHÂTEL-ST-DENIS

Sonia Grimm, Martial Vout et Didier Leuenberger, tous les trois ont été victimes ou témoins de violences conjugales. De leur expérience, ils en ont chacun tiré un livre. La semaine prochaine, ils seront réunis à Châtel-St-Denis pour une conférence sur les violences faites…